Rse Estoria Interface Logo Estoria 07
LE BLOG RSE
Rse Estoria Actus Photo Signature 14

Vosgelis s’engage aux côtés de l’ONF pour le reboisement des forêts vosgiennes

Partager l'article

Ça y est, c’est signé ! Le premier projet de l’ONF labellisé “Bas Carbone” dans les Vosges a trouvé preneur. Pour notre directeur général Fabrice Barbe, c’est un geste fort qui incarne à la fois ses propres convictions et son amitié de longue date avec Denis Dagneaux, secrétaire général de la direction territoriale de l’ONF Grand Est. Le projet permettra à Vosgelis de participer au reboisement d’une forêt domaniale en finançant la plantation de 2800 arbres.

“Les conséquences du réchauffement climatique ont fait plus de mal à nos forêts que la tempête de 1999” : tel est le triste constat que Patrick Kubler et ses équipes de l’ONF Vosges Montagne ont partagé avec Fabrice Barbe, venu visiter le site en cours de labellisation. C’est sur une parcelle de 4,6 hectares, située en forêt de Humont sur la commune de Saint-Nabord, marquée par le dépérissement des épicéas, que Vosgelis sera donc la première entreprise du département à reboiser dans le cadre du Label “Bas Carbone”. Lancé en 2019 par le Ministère français de la Transition écologique et solidaire, ce dispositif est aujourd’hui le seul à proposer des projets de compensation carbone portant sur la plantation de forêts françaises.

Rencontre avec les équipes de l’ONF en forêt de Humont

Vosgelis, qui a fait de l’environnement l’une de ses trois priorités stratégiques (avec la satisfaction client et le bien-être des collaborateurs), fait réaliser son propre bilan carbone depuis 2019 et s’est fixé comme objectif la réduction de 5% par an de ses émissions de CO2. Un objectif atteint les deux premières années, mais rendu incertain par la rigueur de l’hiver dernier (98,5% des émissions carbone de Vosgelis proviennent en effet du chauffage de ses logements).

Fidèle partenaire de Vosgelis depuis plusieurs années avec de nombreux projets communs (« 100 ans – 100 arbres », les vergers partagés, l’utilisation du bois local dans les chantiers…), l’ONF, en la personne de Denis Dagneaux qui partage de solides valeurs avec Fabrice Barbe, lui a donc proposé de s’emparer de l’un des 7 projets de reboisement en cours de labellisation dans la région Grand Est. Valorisée par une compensation carbone à hauteur de 344 tonnes de CO2, la participation financière de Vosgelis, d’un montant de 26.744 €, couvrira les prestations forestières de l’ONF.

Les essences plantées seront choisies en fonction de la nature du sol, du respect de la biodiversité et de leur résistance au réchauffement climatique. Le projet de reconstitution consistera à réaliser des plantations en damiers sur 2,32 ha sur les 4,6 sinistrés, afin de laisser place à la régénération naturelle installée partiellement. Les essences autochtones représentent 59% de la surface du projet, composé à 54% d’essences feuillues.

Quant aux collaborateurs de Vosgelis, qui partagent à 200% l’engagement environnemental de leur directeur général, ils n’ont pas l’intention de rester les bras croisés : enthousiasmés par ce projet, ils envisagent de participer, par petits groupes, aux travaux de plantation qui doivent démarrer en novembre.

Signataire du Pacte Bois & Biosourcé niveau Or du Fibois Grand Est, très investi dans les circuits courts, Vosgelis proclame une nouvelle fois son engagement pour la planète avec ce projet vertueux et innovant.

Partager l'article