Rse Estoria Interface Logo Estoria 07
LE BLOG RSE
Rse Estoria Uncategorized Groupe Scene2 541

Vosgelis emmène 40 réfugiés ukrainiens aux « Larmes du Rire »

Partager l'article

Ce mercredi 5 octobre, 41 réfugiés ukrainiens, essentiellement des mères et leurs enfants, accompagnés par les équipes de Vosgelis, de la FMS et de Coallia, ont quitté leur logement pour une soirée de détente au festival « les Larmes du Rire » à Epinal. En effet Fabrice Barbe, directeur général de Vosgelis, a souhaité que les places de spectacles acquises pour soutenir l’événement profitent à celles et ceux qui, parmi l’ensemble des locataires, ont besoin de se distraire et de retrouver le sourire. Pari gagné !

Vosgelis compte plus d’une centaine de logements mobilisés pour l’accueil de réfugiés ukrainiens dont 59 sont occupés à ce jour, principalement dans les agglomérations de Saint-Dié, Epinal-Golbey et Thaon-les-Vosges. Bien que ces familles soient prises en charge par des associations intermédiaires (Adoma, Coallia et la FMS), Vosgelis se soucie du sort de ces populations et a conscience de leur détresse.

Aussi, au moment de renouveler son partenariat avec le festival « Les Larmes du Rire », Fabrice Barbe a eu l’idée de faire bénéficier les réfugiés des places acquises par Vosgelis. Destiné à un public de familles, le spectacle « Gogol et Max » ne pouvait manquer de leur faire passer un bon moment. Cinquante places ont donc été réservées par Vosgelis qui a pris contact avec Coallia et la FMS, responsables des familles logées dans le secteur d’Epinal, pour organiser le déplacement.

Ce mercredi 5 octobre, un bus est donc passé prendre les 41 invités (21 adultes et 10 enfants) à leurs logements de Thaon-les-Vosges, Golbey et Epinal, pour les emmener au centre des Congrès. Fabrice Barbe et Frédéric Bienfait (directeur clientèle chez Vosgelis) étaient de la partie, ainsi que 4 accompagnateurs de Coallia et de la FMS. A l’arrivée, notre directeur général a accueilli les familles en compagnie d’Isabelle Sartori, responsable du Festival pour la Ville d’Epinal, et leur a offert une boisson.

Puis les invités ont pris place pour 1h30 de rires, d’émerveillement et de stupéfaction devant les prouesses de Gogol et Max. Ce spectacle, presque à 100% musical, convenait parfaitement à un public non francophone, et les éclats de rire des enfants comme des adultes ont été la plus belle récompense pour les accompagnateurs de cette sortie.

Partager l'article